Huile essentielle d'amyris

Nom botanique :Amyris balsamifera
Pays d'origine :Jamaïque
Culture : Conventionnelle
Procédé d'extraction : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau
Partie de la plante extraite :Bois
CAS # :90320-49-3; 8015-65-4
EC # :291-076-6
F.E.M.A. :nc

Plus de détails

6,50 €

  • 10 mL - Flacon en verre ambré
  • 30 mL - Flacon en verre ambré
  • 50 g - Bouteille en aluminium
  • 100 g - Bouteille en aluminium
  • 250 g - Bouteille en aluminium
  • 500 g - Bouteille en aluminium
  • 1000 g - Bouteille en aluminium

En savoir plus

Propriétés physico-chimiques


Odeur :Boisée, suave, chaude, musquée
Couleur :Jaune clair à jaune brun
Aspect : Liquide clair et épais
Solubilité :Insoluble dans l'eau, soluble dans l'alcool et les huiles
Densité à 20°C :0,96
Rotation optique :38.27
Indice de réfraction :1,5
Point éclair :>93 °C
Principaux composants :
valerianol, beta-eudesmol, gamma-eudesmol, and elemol

En traitement


Application cutanée

Varices, problème de circulation veineuse, fatigue cardiaque, douleurs musculaires.

Olfaction / Inhalation / Diffusion

Angoisse, anxiété, nervosité, stress, asthénie.

Voie interne

Hémorroïdes.

DESCRIPTION

L’amyris est également appelé « santal des indes occidentales ». Cet arbre de petite taille, généreusement touffu, dégage une odeur boisée, parfois chaude comme celle de l’encens. En provenance de l’Haïti, il se distingue du santal blanc par ses petites fleurs et ses branches qui résistent à toute forme d’agression climatique.

En usage interne, l’huile essentielle d’amyris est très efficace contre les crises d’anxiété à répétition et les palpitations. Pour un organisme comblé de détente et de sérénité, il suffit d’en verser deux gouttes sous la langue au réveil. Appliquée sur le front, elle apaise la migraine et aide à évacuer le stress tout en renforçant la faculté de concentration.

Pour sa propriété nourrissante, elle peut être mélangée à la crème du jour et appliquée sur le visage pour raviver la mine et camoufler toute trace de fatigue. En plus de favoriser l’élasticité de l’épiderme, elle en assure la réhydratation de manière permanente.

Elle peut aussi être versée dans l’eau de bain chaude pour apaiser les jambes lourdes et stimuler la circulation sanguine. Grâce à son action drainante, l’huile essentielle d’amyris accompagne parfaitement un régime minceur. Elle cible rapidement les amas de graisse sous-cutanée et permet don d’éviter l’aspect « peau d’orange » occasionné par les cellulites.

En diffusion, elle peut être mélangée à l’huile essentielle d’eucalyptus pour parfumer la maison et faire fuir les insectes nuisibles. Elle peut également être pulvérisée dans la cuisine, dans les toilettes, ou dans la salle de bain pour éviter la formation de germes causée par l’humidité.